Développé avec Berta.me

  1. Des chemins pour A (vues d'installation pour l'exposition "Les enfants de Pasiphaé" sept 2019)

    La démarche photographique de Catherine Merdy relève d’une quête personnelle à travers l’errance, l’appareil photo faisant office de bloc-notes visuel.
    De retour à son atelier, l’artiste utilise le tirage papier de ses images comme nouveau support plastique. Elle y trace des lignes et y construit des formes en assemblant entre elles des centaines de confettis réalisés à partir de cartes routières usagées.
    Des routes se dessinent, disparaissent dans l’image, sortent du cadre et figurent comme une cartographie imaginaire d’une errance tant physique que mentale.

    Faire, défaire, refaire pourrait résumer l'ensemble de sa démarche.
    La photographe ne cesse d'interroger les images en jouant en permanence avec, une manière d'interroger le sens de nos existences et notre rapport à la réalité.
    En détruisant en confettis le ou les documents pour recomposer à partir de cette forme de nouvelles oeuvres, elle crée de nouvelles représentations et déstabilise un peu plus les certitudes et l'apparente cohérence de notre rapport à la réalité. Cette démarche de "recyclage" est aussi pour elle une forme de résistance aux normes, au consumérisme généralisé et une éloge à la lenteur.